cyberattaque chine contre github header guillaume forgue

La Cyberattaque de la Chine contre Github

La chine accusé de 4 jours de cyberattaque

Github, le plus grand site au mode d’hosting de code source, fut attaqué Jeudi 26 mars 2015 , pendant 4 jours consécutifs. Cette cyberattaque s’illustre comme l’une des plus impressionnantes de ce début d’année 2015. Cette attaque du type DDOS ( attaque par déni de service ) a rendu le site instable et saturé jusqu’à dimanche.

cyberattaque china vs github

La chine, n°1 des cyberattaques.

D’après un billet posté sur le blog de Github, cette attaque fut différente et aurait été aussi accès sous plusieurs angles d’attaque.

We are currently experiencing the largest DDoS (distributed denial of service) attack in github.com’s history. The attack began around 2AM UTC on Thursday, March 26, and involves a wide combination of attack vectors. These include every vector we’ve seen in previous attacks as well as some sophisticated new techniques that use the web browsers of unsuspecting, uninvolved people to flood github.com with high levels of traffic. Based on reports we’ve received, we believe the intent of this attack is to convince us to remove a specific class of content.

We are completely focused on mitigating this attack. Our top priority is making sure github.com is available to all our users while deflecting malicious traffic. Please watch our status site or follow @githubstatus on Twitter for real-time updates.

 

Une attaque symbolique

De nos jours, les cyberattaques sont couramment utilisées et font partie du nerf de la guerre de ces dernières années. Github est en quelque sorte le symbole du partage et du partage de code source et du développement collaboratif. La chine envoie un message fort au monde entier, et d’après des rapports de Github, cette attaque aurait pour but de les convaincre de retirer des contenus particuliers.

Des cyberattaques en hausse

Une attaque des plus basiques mais que redoutes toutes les grandes entreprises. Une coupure de quelques heures pour des E-commerces ou des sites à grosse affluence entraîne de grosses pertes de chiffres qui peuvent aller à quelques centaines de milliers d’euros. À écouter les médias et les derniers trackers sur internet, les DDOS sont monnaies courantes.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Solve : *
2 × 22 =